Best-Foundation-for-Mature-Skin

Marre de briller en société et du fond de teint qui se fait la belle sans qu’on ne lui ait rien demandé ? On vous explique le B-A BA du fond de teint pour les peaux grasses ! 

La peau grasse: quelles sont ses caractéristiques ?

La peau grasse se caractérise par une sécrétion très importante de sébum. Cette production excessive, par les glandes sébacées, est appelée la séborrhée. Elle se manifeste par une forte brillance et un peau particulièrement huileuse, essentiellement sur la zone dite T (le menton, le nez et le front).

La peau grasse peut être liée à plusieurs facteurs: l’hérédité, le stress, la pollution, les déséquilibres hormonaux, le tabac ou les changements climatiques.

Elle favorise l’apparition de boutons, de points noirs ainsi que d’autres imperfections qui peuvent étouffer la peau, ternir le teint et obstruer les pores.

Si la peau grasse est souvent plus épaisse, elle peut aussi être très sensible. Il faut donc éviter de l’agresser en utilisant des produits trop abrasifs.

Comment déterminer son type de peau ? La méthode du scotch…

Pour bien prendre soin de sa peau, il faut savoir déterminer son type. Cela permet de bien adapter sa routine et d’éviter les faux-pas aux conséquences fâcheuses. Pour cela, la méthode du scotch est imparable! Suivez le guide:

  1. On lave soigneusement sa peau, afin de la débarrasser du maquillage et des impuretés, et on la laisse ainsi pendant au moins deux heures.
  2. On colle des bouts de scotchs transparents, sur les joues, le menton, le nez et le front, et l’on attend 15 secondes.
  3. On retire doucement les bandes adhésives et l’on observe les résultats.

– Vous avez la peau sèche si de fines particules de peaux se sont déposées sur chacun des scotchs.

– Vous avez la peau grasse si un film huileux s’est déposé sur chacun des scotchs.

– Vous avez la peau mixte si des particules apparaissent sur les joues et un film huileux sur la zone T (menton, nez, front).

– Vous avez la peau normale si vos scotchs ne comportent ni particules blanches, ni film huileux.

 Bien choisir sa routine soin

IMG_3104

On ne le dira jamais assez: un joli maquillage commence par une bonne routine soin appliquée au préalable. De manière générale, quand on a la peau grasse, il vaut mieux privilégier des produits au PH neutre, sans alcool, oil-free et non-comédogènes afin de ne pas stimuler davantage les glandes sébacées.

Un nettoyage doux

Pour tous les types de peau, l’hygiène est la clé pour un épiderme en meilleure santé. C’est encore plus le cas pour les peaux grasses. En effet, la rencontre du sébum et des bactéries donne très souvent naissance à des boutons disgracieux.

On nettoie donc sa peau deux fois par jour. Le matin afin d’enlever le sébum accumulé pendant la nuit. Et, le soir pour se débarrasser des impuretés récoltées pendant la journée (pollution, poussières, maquillages,…). Puis on sèche sa peau en tapotant doucement, avec un linge propre. En effet, on évite de laisser sa peau sécher à l’air libre pour ne pas l’irriter. Pour les peaux grasses souffrant d’imperfections, on recommande également d’opter pour des mouchoirs en papier afin d’éviter les germes présents sur les serviettes de toilettes.

Si le maître-mot est d’assainir sa peau, il ne faut pas pour autant agresser sa peau. On choisit donc des produits doux, pas trop détergents (qui ne feraient qu’accroître la sécrétion de sébum). De plus, on bannit le savon, trop asséchant, qui pourrait engendrer un « effet rebond ». Si vous avez opté pour une routine sans eau, choisissez une lotion ou une eau micellaire qui débarrassera votre peaux des impuretés sans l’agresser.

Après le nettoyage, on applique une llotion spécifique pour peaux grasses afin de resserrer les pores et d’éviter la production d’huile. Pour cela, on évite les lotions à base d’alcool qui, trop abrasives, entraîneront une sécrétion plus importante de sébum.

Un hebdomadaire gommage

Puisque les peaux grasses s’encrassent plus vite, il faut procéder à des gommages réguliers afin d’assainir l’épiderme et d’éradiquer les peaux mortes, responsables de l’apparition des points noirs et du teint grisâtre. On exfolie donc le visage et le cou, une fois par semaine. Pour cela, on procède à des mouvements circulaires et doux, après avoir appliqué le produit. Encore une fois, il ne s’agit pas d’agresser la peau qui risque pour se défendre de produire d’avantage de sébum.

Pour cette étape, on choisira un gommage à grains fins afin de ne pas agresser la peau. Si vous souhaitez des produits encore plus doux, vous pouvez opter pour des lotions exfoliantes ou des gommages enzymatiques, donc sans grain.

A la suite de ce gommage quotidien, on appliquera un masque à l’argile, deux fois par mois, qui absorbera le sébum et régulera sa production.

Une hydratation rigoureuse

L’idée la plus répandue sur les peaux grasses est qu’elles n’ont pas besoin de crème hydratante. Or, c’est une erreur ! En effet, si les peaux grasses souffrent d’un surplus de sébum (donc de gras), elles peuvent manquer d’eau et donc se déshydrater.

C’est pourquoi, il est primordial de miser sur une crème hydratante adaptée à ce type de peau. On choisit donc sa crème sans corps gras afin d’apporter à la peau ses besoins en eau sans la graisser davantage. De plus, on la choisit avec des propriétés matifiantes, pour dompter les brillances tout au long de la journée.

Le fond de teint: les astuces pour ne pas le laisser filer

C’est officiel: le sébum est le pire ennemi du fond de teint ! En effet, il amoindrit sa tenue, rend son application moins aisée et a souvent tendance à l’oxyder (nous donnant cette charmante teinte orangée, en fin de journée). Mais, pas de panique, nous avons trouvé les solutions pour un teint zéro défaut !

Miser sur la base de teint

IMG_7051 copie

La base de teint est une étape souvent négligée. Pourtant, si elle est bien choisie, elle peut vous changer la vie ! En effet, la base de teint est la meilleure alliée pour le joli rendu de votre fond de teint.

Premièrement, elle fait écran entre l’épiderme et le fond de teint. Ainsi,elle évite que le sébum et le fond de teint entrent en contact pendant la journée. De cette manière, le fond de teint ne changera pas de couleur. Puis, avec sa texture velours, elle rend l’application du fond de teint beaucoup plus aisée.

De plus, elle camoufle les imperfections et floutent les pores. Ainsi, elle permet de travailler le teint de manière plus naturelle, sans accumuler les couches épaisses et trop couvrantes.

Enfin, si vous avez des rougeurs, vous pouvez appliquer localement une base verte qui neutralisera les irrégularités de couleur.

Bien choisir son fond de teint

Quand on a la peau grasse, choisir son fond de teint peut devenir un véritable casse tête ! Si l’on choisit un fond de teint très couvrant pour camoufler les imperfections, on risque d’étouffer la peau, d’engendrer un effet rebond et d’avoir un effet masque. Si on opte pour une texture trop matifiante, celle-ci risque de marquer les éventuels reliefs causés par les imperfections et les petits peaux signe de déshydratation. Deux options s’offrent à vous :

1. Le fond de teint fluide à texture légère

Quand on a une peau grasse sujette aux imperfections, le réflexe est souvent de se diriger vers un fond de teint très couvrant et très épais. Mais cette texture étouffe la peau et ne fait qu’aggraver son état initial.

Puisque l’on a opté pour une base de maquillage au préalable, celle-ci sert à camoufler et lisser suffisamment le teint pour que l’on puisse se diriger vers un fond de teint à texture plus légère. Le rendu sera plus naturel et plus joli. Bien sûr, on le choisit matifiant et sans corps gras pour éviter les films huileux lors de la journée.

S’il reste des zones à camoufler, n’hésitez pas à rajouter un peu de correcteur localement, aux doigts ou aux pinceaux.

2. Le fond de teint minéral

La seconde solution est le fond de teint minéral. Poudré, non gras et non-comédogène, il vient sublimer le teint tout en domptant parfaitement les brillances. Il absorbe le sébum et sa couvrance est modulable.

L’avantage est qu’il ne nécessite pas d’application supplémentaire de poudre. Un gain de temps, tous les matins dans la salle de bain. Et les retouches dans la journée, en cas de brillances, sont beaucoup plus aisées.

Un voile de poudre pour parfaire le teint

IMG_7056 copie

Elément indispensable, si on n’opte pas pour le fond de teint minéral, la poudre vient mettre la touche finale à l’application du fond de teint. Il va fixer le maquillage et matifier davantage les zones susceptibles de briller.

Pour son application, on dépose la poudre avec parcimonie, non pas en balayant mais en la pressant sur le visage à l’aide d’un pinceau poudre de taille moyenne.

Enfin, petite astuce pour prolonger la tenue du fond de teint et optimiser la matité du visage: on applique un léger voile de poudre avant d’appliquer le fond de teint. Résultat garanti !

La touche finale : le fixateur de maquillage.

Les fixateurs de maquillage sont des brumes que l’on applique à 30 centimètres du visage, après avoir fait son teint. Il neutralise l’effet trop poudré que l’on peut avoir et redonne plus de vie au teint.

On choisira pour les peaux grasses un fixateur adapté, qui rendra la tenue du teint imbattable !

Les produits à avoir dans son sac à main

IMG_8770

Si vous appliquez toutes ces étapes, votre teint sera parfait toute la journée. Mais, puisqu’il ne faut prendre aucun risque, on glisse, tout de même dans son sac à main une poudre compact et  des papiers matifiants pour les éventuelles retouches en journée.

Dédramatisez !

On le sait, le meilleur des cosmétiques, c’est la confiance en soi. Alors on dédramatise et on n’oublie pas que les peaux grasses vieillissent mieux ! C’est pas beau, ça ?